radiations

APPEL À TÉMOIGNAGES : LA SUITE !

Publié le Mis à jour le

Suite à notre article :
https://choisirsonaccouchement.wordpress.com/2014/06/10/appel-a-temoignage-parce-quavoir-le-choix-cest-notre-droit/

Nous remercions toutes les participations, une soixantaine de témoignages enregistrés a priori.

Ce n’est pas fini ! Celles qui n’ont pas témoigné et souhaitent le faire peuvent  ! Nous souhaitons poursuivre les envois au CNOSF (+ copie CDAAD avec si possible remplissage du tableau de suivi – tableau là : https://docs.google.com/spreadsheets/d/19Zd0ZrW-m6LTBwJ8vYUkFyRavKBLhYWQcFkOPu2ORK0/edit ) pendant quelques semaines, après ce premier envoi en masse.

Des lettres seront publiées prochainement sur le blog.

Merci de votre participation et de faire tourner !

Appel à témoignage: parce qu’avoir le choix c’est notre droit!!!

Publié le Mis à jour le

Parce qu’il est désormais grand temps que les femmes soient entendues et respectées dans et pour leurs choix ! Grand temps qu’on leur accorde l’importance qui leur est dûe dans un système où on ne leur laisse que la place de spectatrices passives et infantilisées !

Les femmes sont lasses du jeu de dupe qui consiste à les assurer en paroles de leur droit au libre choix du lieu de naissance tout en organisant la disparition de l’accouchement à domicile dans les faits.

Lasses aussi de se voir imposer des solutions qui ne correspondent pas à leurs attentes, preuve que celles-ci ne reçoivent pas l’écoute nécessaire, ni de la part des institutions, ni de la part du monde médical.

Impossibilité de s’assurer et radiations pour les sages-femmes pratiquant les accouchements à domicile, impossibilité pour leurs patientes d’obtenir tous les médicaments et le matériel médical optimisant la sécurité de leur accouchement à la maison, les pressions ne cessent de se multiplier.

Tout comme le nombre de sages-femmes qui couvraient les accouchements à domicile et qui arrêtent augmente très rapidement : dans de nombreux départements, les femmes ne trouvent plus personne pour réaliser un accouchement à domicile. Parfois, la première praticienne est à 200 ou 300km !

Pour toutes ces raisons, aujourd’hui, le Collectif de Défense de l’Accouchement à Domicile demande aux femmes de faire entendre leur voix en masse.

 

Le 26 juin prochain, des sages-femmes rencontreront le Conseil National de l’Ordre des Sages-Femmes à Paris pour débattre de la question de l’accouchement à domicile.

C’est pourquoi nous invitons toutes les femmes souhaitant se joindre à l’action à envoyer leur lettre au Conseil National de l’Ordre des Sages-Femmes le 18 juin prochain.

(adresses plus bas)

Lire la suite »