« J’ai choisi d’accoucher à domicile à la fois pour la simplicité et le luxe que cela représente »

Publié le Mis à jour le

Madame, Monsieur,

Je suis une maman de 3 enfants, le premier est né en maternité, les 2 suivants sont nés à la maison, avec ma sage-femme.

Je souhaite apporter mon témoignage pour soutenir l’accouchement à domicile afin que ce choix continue d’exister en France. Le contexte actuel semble très perturbé, et il ne me semble pas normal que l’offre de soins se réduise en France faute d’accord, par exemple sur le problème d’assurance des sages-femmes faisant des accouchements à domicile.

Comme vous le savez certainement, seuls les accouchements qui ne sont pas à risque peuvent avoir lieu à domicile, sachant que la sage-femme est compétente pour intervenir et détecter tout problème qui nécessiterait un transfert en maternité. Pour ma part, j’ai toujours été inscrite en parallèle en structure et toutes mes visites de préparation s’y sont déroulées correctement avec des échanges ouverts, que cela soit avec l’anesthésiste ou ma gynécologue – alors même que j’évoquais mon projet d’accouchement à domicile. Il ne s’agit pas donc d’un rejet d’un accouchement en structure – je n’ai d’ailleurs pas de « mauvaise » expérience – mais plutôt d’un choix éclairé.

J’ai choisi d’accoucher à domicile à la fois pour la simplicité et le luxe que cela représente.

Simplicité car l’accouchement et la naissance s’inscrivent dans la continuité de la grossesse, avec la sage-femme qui me connaît, m’a suivi durant toute la grossesse, en qui j’ai confiance. Simplicité car je peux rester chez moi, bouger comme je le souhaite sans perturbation extérieure ni la crainte de partir trop tard pour la maternité. Enfin simplicité aussi pour le papa qui trouve tout naturellement sa place – il est chez lui et pas seulement « invité » à la maternité.

Pour moi l’accouchement à domicile s’apparente aussi à un luxe par rapport à un accouchement en structure (même si le coût est paradoxalement beaucoup moins élevé). Nous avons la chance d’accoucher avec notre sage-femme – en confiance totale. Elle ne perturbe pas le processus de la naissance par des gestes ou des paroles inutiles, notre corps a la possibilité de s’exprimer complètement et faire naître simplement notre enfant. Accoucher chez soi, c’est permettre aux aînés de découvrir le nouveau-né au plus vite, qu’il soit intégré au plus tôt à la famille – sans la séparation liée au départ en maternité.

Enfin les suites de couches et la rééducation du périnée peuvent se faire avec notre même sage-femme, un seul professionnel compétent pour toute notre grossesse et après la naissance, quel luxe ! Je pense que cela contribue à renforcer la confiance en elles des femmes à l’heure où elles deviennent mère.

Pour toutes ces raisons, je souhaite que la possibilité d’accoucher à domicile avec une sage-femme perdure, et que toutes les femmes puissent avoir le choix de leur accouchement, en toute sécurité.

Le 26 juin prochain, des sages-femmes rencontreront le Conseil National de l’Ordre des Sages-Femmes à Paris pour débattre de la question de l’accouchement à domicile. Je vous remercie donc de faire tout votre possible pour que l’accouchement à domicile avec une sage-femme reste un choix possible, et que le problème de l’assurance des sages-femmes soit enfin résolu.

Sincères salutations.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s