« L’offre de santé doit être organisée pour répondre à ce choix »

Publié le Mis à jour le

Madame,

Je suis actuellement enceinte, dans mon 7e mois de grossesse. Mon conjoint et moi-même souhaitons accueillir notre bébé chez nous, en toute sécurité, accompagnés de notre sage-femme. C’est un choix qui correspond à notre envie de vivre une naissance naturelle, dans la mesure où la grossesse et l’accouchement ne présentent pas de pathologie.

De nombreuses raisons ont motivé notre choix, parmi lesquelles :

  • Avoir un suivi global avec une sage-femme qui nous connaît et en qui nous avons confiance, tout au long de la grossesse, lors de l’accouchement puis pour la période de post-partum.
  • Vivre la naissance dans un lieu intime, familier, entourés de personnes que nous connaissons
  • Bénéficier de la présence de la sage-femme en continu lors de l’accouchement.
  • Ne pas perturber le processus physiologique de l’accouchement par un déplacement (que ce soit en structure médicalisée ou en maison de naissance).
  • Ne pas être soumis à des contraintes d’horaire ou d’organisation d’une équipe médicale, entraînant à leur tour des processus médicaux non indispensables et pouvant avoir des conséquences sur ma santé ou celle de mon bébé.

Nous sommes suivis par une sage-femme d’un département voisin, à plus de 100 km de notre domicile, car plus aucune sage-femme en Haute-Garonne n’accompagne les accouchements à domicile.

En effet, les sages-femmes qui proposent ce suivi sont le plus souvent dans l’obligation d’arrêter cette activité, ne pouvant pas exercer légalement, faute de pouvoir souscrire à une assurance.

De plus, les relations avec les structures hospitalières sont difficiles, car l’accouchement à domicile n’est pas reconnu ni intégré dans le processus normal de santé, comme il peut l’être dans d’autres pays.

Un accouchement à domicile ne présente pas plus de risque qu’un accouchement en structure hospitalière, dans la mesure où les sages-femmes sont compétentes pour détecter à temps tout risque de complication, et organiser un transfert dans une structure plus médicalisée si besoin.

Or, dans la pratique, ces transferts sont compliqués, étant donné le manque de reconnaissance de ce type d’accouchement. Cela impacte le dialogue et le transfert d’information et implique souvent un mauvais accueil pour les couples et leur sage-femme.

Accoucher chez soi est pourtant un droit auquel chacun devrait pouvoir prétendre s’il le souhaite. Mais ce droit est menacé par la diminution (et à terme, la disparition ?) des sages-femmes pouvant proposer ce type d’accompagnement, dans la mesure où on ne leur permet pas d’exercer leur profession légalement.

Pour mes prochaines grossesses, serai-je contrainte de choisir le lieu de mon accouchement par défaut, parmi des alternatives qui ne correspondent pas à mon choix personnel ?

L’offre de santé autour de l’accouchement physiologique s’est élargie dernièrement, avec l’adoption du projet de loi sur les Maisons de Naissance, ou l’ouverture de « salles Nature » dans les maternités. Mais l’accouchement à domicile présente des bénéfices qui ne sont pas transposables dans ces structures, et il devrait faire également partie des choix possibles pour ceux qui le souhaitent.

Que ce soit en maternité, en maison de naissance ou à domicile, chacun devrait pouvoir choisir le lieu d’accouchement qui lui convient le mieux, et l’offre de santé doit être organisée pour répondre à ce choix.

Je vous remercie par avance de l’attention de vous porterez à mon témoignage et au sujet de l’accouchement à domicile. Veuillez agréer, Madame, l’expression de mes sincères salutations.

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s