Plus qu’un accouchement à domicile, un accompagnement global à la Naissance…

Publié le Mis à jour le

Mélodie, maman

Plus qu’un accouchement à domicile, un accompagnement Global à la Naissance…

mélodie 7Quand j’étais enceinte de mon premier bébé, j’ai rencontré virtuellement des nanas qui comptaient accoucher chez elles… Personnellement, je trouvais ça chouette et sympa de faire son bébé chez soi… mais comme je disais si bien à l’époque « moi je ne prendrais pas le risque »… Je me souviens même en avoir discuté avec le papa à l’époque qui m’avait rétorqué « oui et si il arrivait quelque chose moi j’en voudrais à ma femme » … Voila, c’était il y a 6 ans, j’étais enceinte de ma 1ère, je souhaitais un accouchement naturel sans péridurale mais en maternité (parce que comme on dit «on ne sait jamais »).

Que ce serait-il passé si le personnel soignant avait respecté mes souhaits ? Si cette 1ère naissance s’était déroulée aussi naturellement que ce que j’espérais ? Je ne sais pas comment j’aurais évolué sur mon parcours et mes naissances… Toujours est-il que, malgré une naissance douloureuse mais rapide, le personnel et les protocoles de la maternité m’ont volé la naissance de ma fille… Je ne reviendrai pas dessus, malgré tout, c’était une belle naissance, j’étais devenue Maman. Mais une chose était certaine : pour le 2ème, je ferais mon bébé sans aide (mais toujours en maternité !) … Pour mon deuxième, j’ai donc évolué, et changé de maternité, préparé un projet de naissance et eu un accouchement « de rêve ». Une jolie naissance, douloureuse et intense, mais naturelle. J’étais si fière de moi, de ma capacité à donner la Vie !

Et puis quand on a remis ça, pour la 3ème… Je souhaitais à la base une naissance en maternité une fois encore, mais je voulais ce qui m’a manqué pour les 2 premières naissances : un suivi personnalisé, une personne de confiance, une sage-femme qui me connaisse et qui soit présente le jour J. Coup de chance dans mon nouveau département, l’accompagnement global à la naissance existe… Qui plus est, la sage femme avec laquelle je rentre en contact est extraordinaire. Présente, à l’écoute, elle a le TEMPS ! Chaque rendez vous avec elle est source de bien être, de confiance, et d’échange. Je ne suis pas un numéro de dossier, je suis moi, avec mes antécédents, et mon passé de femme. Chaque nouveau RDV est attendu avec impatience. Je découvre l’accompagnement global à la naissance… Ce qui est génial, c’est qu’Elle sera là le jour J ! Elle sera là, elle m’aidera, elle connaît mes angoisses, mes peurs. D’ailleurs, ce climat de confiance installé petit à petit me fait avancer … Finalement, plutôt que d’aller à la maternité et rentrer quelques heures après à la maison, pourquoi ne pas rester à la maison ? Je connais ma Sage-Femme, je lui fais confiance, je sais qu’en cas de soucis, on ira à la maternité. Cette idée germe au fond de moi. Je lui en parle sans en parler à mon homme. Elle me sourit, elle n’est pas contre… Reste plus qu’à convaincre Monsieur… Je ne lui en parle pas plus que ça, j’attends qu’il rencontre notre Perle pour en parler… Il est conquis, il la trouve présente, sérieuse, et il accepte. Il est en confiance. Nous sommes mutuellement en confiance. Notre sage femme accepte donc ce futur AAD à condition que je n’ai pas de soucis particuliers, que je reste dans le cadre d’un accouchement « à bas risques ». Et si elle est prise en plateau technique, j’irai moi aussi en plateau technique.

mélodie 4

Voila, c’est fait, c’est lancé… Les derniers mois de grossesse sont surexcitants, j’imagine 3000 fois cette naissance … Dans notre lit ? Dans la baignoire ? Sur le canapé ? Accroupie ? à genou ? L’avantage de l’accompagnement global à la naissance c’est qu’Elle me connait. Elle connait mon dossier. Et on travail ensemble sur les petits «

dérèglements» à régler : quelques compléments alimentaire naturels pour éviter l’anémie ou la tension, histoire que je sois « au top » pour attaquer le 9ème mois. Elle n’est pas intrusive et ne le sera pas.

Le jour J arrive, Elle viendra une 1ère fois, l’accouchement n’est qu’à son début… Elle vérifiera que tout va bien et me laissera. Je passerai la journée à attendre que le travail démarre vraiment. Lorsque je sens que c’est (enfin !) le moment, Elle viendra cette fois-ci accompagnée d’une collègue. Elles seront deux, présentes, rassurantes, aimantes. Elles m’accompagneront, elles m’encourageront, puis elles « disparaîtront » en quelques heures… 1 heure à peine après leurs arrivées, notre fille nous avait rejoints. Elles nous laisseront dans l’intimité de la découverte de ce nouveau bébé. Pendant la naissance, c’est Elle qui m’a accompagné, elle m’a fait un monitoring mais ce n’étais pas moi qui était allongée à ne pas bouger, c’est Elle qui s’est adaptée à ma position. Elle aura été là pour moi, de A à Z. Pour les suites de couches c’est encore Elle qui passait à la maison…

Le jour ou Elle m’a dit que ça y est, elle ne reviendrait plus à la maison, l’allaitement étant bien parti, les suites de couches bien réglées… Elle m’a embrassé, comme une Amie qui quitte une Amie. Un pincement au cœur. Comment oublier celle qui m’a accompagné dans un moment aussi important ? Celle qui m’a fait confiance ? Celle qui m’a donné confiance !

Aujourd’hui, je la vois encore, j’ai toujours une bonne excuse pour aller discuter avec elle… Allaitement, diversification … Je ne peux me résoudre à « tourner la page »… Parce qu’Elle a compris que l’aventure de la grossesse était une aventure HUMAINE !

Merci à C. de m’avoir fait confiance, Merci d’avoir été là. Merci de nous avoir accompagnés dans cette naissance…

Et moi ? Bah je ferais bien un ptit dernier … pas pour la route ! Mais pour être à nouveau chouchoutée, accompagnée et donner la vie dans la douceur de notre foyer…

mélodie 2

Paroles de Grande Sœur :

Quand je suis née, le projet que ma maman avait pour ma naissance n’a pas été respecté. Alors pour mon petit frère elle a décidé de changer de maternité. La bas, son projet à été respecté, mais il y a un mais : la maternité était très très très loin ! 1 Heure de route. Et moi, quand mon petit frère est né je n’avais que 18 petits mois. J’étais encore un peu un bébé moi. Et moi, bah, je n’ai pas compris pourquoi, parce que ma maman avait eu son bébé, je ne pouvais pas rester dormir avec elle. Alors oui, j’avais mon super papa pour moi toute seule… Mais chaque jour où nous sommes allés voir maman et le petit frère, je ne voulais plus partir. Je pleurais. Beaucoup. Maman aussi pleurait. Beaucoup. Et puis enfin elle est rentrée à la maison avec mon petit frère. 4 nuits sans ma maman ! C’était la 1ère fois que ça m’arrivait. Qu’est-ce que c’était dur ! A son retour elle pleurait encore beaucoup. Moi aussi, un peu… Et je me souviens elle m’avait promis que la prochaine fois, quand y aura un autre bébé, elle fera tout pour que l’on ne soit plus séparées.

mélodie 9

D’ailleurs quand elle m’a dit qu’il y avait un autre bébé dans son ventre, je n’étais plus bébé ! J’avais 5 ans ! J’étais grande ! Mon petit frère aussi était grand il avait 3 ans et demi. Mais j’ai quand même demandé : tu resteras longtemps à la maternité encore ? Mais maman m’a souri et m’a promis que non. Qu’elle fera tout pour ne pas rester longtemps à la maternité. Qu’elle avait trouvé une super Sage Femme qui viendrait à la maison pour surveiller que tout aille bien. Et puis même quand son ventre est devenu très gros, elle m’a même dit que si tout allait bien, notre petite sœur naîtrait à la maison. Et bien je vais vous dire moi : Ma petite sœur, elle est née à la maison, et ma maman, elle nous a raconté tous les soirs des histoires, juste après la naissance ! et elle était là pour nous faire le câlin et le bisou tout doux d’avant dodo… Et puis elle était là, avec notre petite sœur, notre vie à 5 a commencé … Si simplement ! et sans larmes…Moi et mon petit frère, on était super contents d’avoir notre maman et notre bébé pour nous !!

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s