Pétition

Publié le Mis à jour le

AVRIL 2017 : presque 47.000 signatures !
Et si vous nous aidiez à dépasser les 50.000 ?

 

Début septembre 2013, une pétition est lancée pour dénoncer les difficultés pour les sages-femmes accompagnant des accouchements à domicile de s’assurer et pour défendre le droit de chacun d’accoucher à domicile avec une sage-femme.

Depuis le 4 octobre 2013, la pétition a dépassé les 15.000 signatures.

A la date du 8 novembre 2013, la pétition compte plus de 27.000 signatures.

A la date du 12 février 2014, la pétition dépasse les 29.500 signatures !

En 2015, nous dépassions les 40.000 signatures !

logo orange

Pour que notre mobilisation ait du poids auprès des décideurs, continuons à diffuser cette pétition et à la signer!

Enregistrer

Advertisements

3 réflexions au sujet de « Pétition »

    lobelia85 a répondu:
    7 novembre 2013 à 12:25

    callejon a dit: 21 octobre 2013 à 2:50
    Parce que en tant que parents responsables nous souhaitons avoir le choix du lieu et des conditions de la naissance de nos enfants!, nous ne sommes ni marginaux , ni bobos, ni hippis comme le prétendent certains. Nous sommes simplement des parents désireux de vivre un évenement naturel dans le respect, le calme et la sécurité, accompagnes de sages femmes expertes et professionnelles. Ma fille Maya est née à la maison et ce fut un moment de pur bonheur,de respect et d humanitude, je souhaite que mon prochain bébé puisse avoir l’opportunité de naitre dans les mêmes conditions. Je comprends que certaines personnes fassent le choix de mettre au monde leur enfant à l’hopital. Mais n’est ce pas la une question de croyance et de culture, de peur, de doute??…nous sommes maitre de notre corps, de notre esprit pour une meilleure confiance en soi et moins de complications éventuelles. Offrons à toutes les sages femmes la possibilité de pratiquer leur honorable métier dans la sérénité et légalité!! nous sommes de tout coeur avec vous dans cette lutte qui ne devrait pas exister! Céline et toute ma famille

      Awa Alixia Tassaba a dit:
      26 octobre 2015 à 8:22

      l’A A D en 2015 est vraiment compliqué ,j’explique depuis le mois de juin j’ai fait la démarche de trouver une sage-femme qui pratique l’A A D , ce fut assez simple cependant sans être paranoïaque , au fil du temps j’ai compris pourquoi la S-F A A D hésité à accepter mon dossier , le fait majeur étant mon passé médical lobectomie temporal droite qui n’à posé aucun soucis pour accoucher en 2012 par voix basse , sans péridurale , et en 10 minutes sur le centre hospitalier le plus proche ( périgueux) , autres raison et motif invoquer , l’obligation de se déplacer à son cabinet pour créer un dossier , mais dernièrement j’ai découvert que mon gynéco etait opposé à l’A- A- D , ainsi que les infrastructure type P -M-I que toutes femmes avec enfant côtoient ( je les voient défilé tous les jours pour X ou Y suivit ce qui me semble parfois abusif ) toujours est’il que la pression perdure est que leur nécessité d’avoir un salaire pour vivre comme tt le monde modifie peu à peu leur comportements , j’ai une sage-femme à proximité qui ne pratique pas l’A-A-D mais qui prétexte l’ictère du nourrisson pour invalidé l’A-A-D car les S-F n’auraient pas la possibilité de faire les flash ou photothérapie pour évité ce type de difficultés lié à la jaunisse sans compter les bilans sanguins à effectuer bref , j’ai effectué des recherches sur le sujet qui préoccupe beaucoup de professionnel de santé et sur un rapport du CHU de toulouse https://www.chu-toulouse.fr/IMG/pdf/a_cortey_ictere_2012.pdf , j’ai compris pourquoi l’A-A-D était si compliqué à obtenir toutes fois il n’en demeure pas moins impossible puisque par déduction , le médecin généraliste est habilité à prescrire les ordonnances appropriés ( ma question étant : est’il possible de louer un appareil pour faire de la photothérapie , je crois que c’est assez couteux car d’après cet recherche voir lien :http://solarcsystems.com/fr_eseries_pricing.html l’achat est assez conséquent , alors pour moi , je crois que l’AAD c’est foutu, un autres lien sur le sujet de la jaunisse qui bloque l’A A D http://www.eurekasante.fr/maladies/chez-les-enfants/jaunisse-nourrisson.html?pb=que-faire mon choix de l’A A D étant surtout motivé pour ne pas lésé la grande de 44 mois pour le jour J malgrès le mode de garde anticipé à ce jour , l’utopie lié à l’A A D me parait bien loin de la réalisation pour moi qui suis monoparental ( le papa étant militaire en mission , ) snif , je crois que cet expérience me fera anticipé , bcq plus l’aspect matériel pour j’espère que l’A A D plus réalisable pour toutes dans le futur et que gros commentaire participera de manière positive à tout le monde

    Nina Boulehouat a dit:
    9 septembre 2016 à 4:38

    Suite à un courrier du CO adressé à la sage femme qui nous a accompagné, j’ai écrit le courrier qui suit pour l’adresser à certains représentants d’Etat. Vous pouvez vous aussi en envoyer une, car comme pour toute action, plus on est, plus on a de chance d’être entendu!! Elle pourrait être adressée au
    défenseur des droits (http://www.defenseurdesdroits.fr/fr/accueil-du-site), plus particulièrement à la défenseuse du droit des femmes (http://femmes.gouv.fr/wp-content/uploads/2014/04/Annuaire_equipes_locales_SDFE_2014-9.pdf) ainsi qu’au député (https://www.nosdeputes.fr/deputes). Comme il y a un représentant par département, si on s’y met tous ça fera déjà un
    certain nombre.

    Voici ma lettre:
    Monsieur X, Madame Y, (député, défenseur du droit…)

    je vous interpelle concernant un problème que je rencontre au sujet de mes droits fondamentaux. Fondamentaux, car il s’agit de mon corps et de celui de mes enfants à venir.
    Il se trouve que je veux choisir le lieu de leur naissance et que ce lieu est ma maison, mon intimité. Il se trouve que je veux choisir la professionnelle de santé qui m’accompagnera globalement, de mon premier mois de grossesse à l’accouchement, et que cette professionnelle est compétente pour les accouchements à domicile. Et il se trouve que cela nous est interdit.
    Interdit car depuis la loi 2002, ma sage femme n’est autorisé à pratiqué que si elle contracte une assurance, or cette assurance lui coûterait l’équivalent de son salaire annuel. Donc elle ne peut pas s’assurer, donc elle ne peut pas m’accompagner globalement dans mon souhait d’accoucher à domicile. Donc mon droit n’en est pas un.
    Je ne dispose donc pas du droit d’accoucher à mon domicile en présence d’une professionnelle compétente.
    Mais je peux accoucher seule chez moi, si je veux. Sans personne ou avec n’importe qui. Sans obligation d’assurance. Sans aucun filet de sécurité.
    On me dit que j’ai le choix, mais je ne crois pas que ce soit un choix. On ne laisse en réalité pas d’alternative à l’hopital.

    Je vous interpelle car il me semble que ce problème concerne plusieurs femmes, plusieurs couples, plusieurs sage-femmes qui sont entravés dans leur liberté. Nous représentons une minorité, certes, mais cette minorité devrait avoir le droit de cité.

    Il y a derrière nous des années de lutte en faveur des droits des femmes et là, par une loi qui pourrait être anodine la société baffoue un droit fondamental sans aucun complexe.

    Nous ne pouvons pas laisser faire.

    Monsieur le…. ; Madame la… je vous intime de porter dans vos assemblées de réflexion cette problèmatique pour qu’à l’avenir nous puissions retrouver notre droit de faire naître nos enfants à la maison en toute sécurité.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s