6 bonnes raisons de défendre l’Accouchement à Domicile

Publié le Mis à jour le

Que l’on ait envie d’accoucher chez soi ou non, il est important de défendre cette cause.
Pourquoi me direz-vous ?

Et bien pour 6 bonnes raisons que voici:

1- Nous aimons avoir le choix. C’est indispensable pour l’Homme pour pouvoir exercer son libre arbitre.
Aimeriez-vous que l’on ne trouve plus de maïs dans les supermarchés, alors qu’il y a des dizaines de producteurs qui en ont à vendre mais qu’aucun céréalier ne veut le faire car ce n’est pas assez rentable pour eux ?
Non hein ?
Et bien ici, c’est ce qu’il se passe, l’Accouchement à Domicile est impossible car les assureurs refusent de se pencher sérieusement sur la question puisque la pratique n’est pas jugée assez rentable pour eux.

2- Vous avez toujours rêvé d’accoucher en roulant sur un ballon de gym dans la salle Nature de votre maternité préférée ?
Vous avez toujours voulu accoucher dans une maternité High-Tech, avec un monitoring en continu, une péridurale, près du bloc au cas où une césarienne serait nécessaire parce que vous êtes inquiète de nature ?
Que diriez-vous si on vous refusait ce choix, si on vous imposait un autre mode d’accouchement ?
C’est ce qui arrive chaque année à des centaines de femmes qui souhaiteraient accoucher chez elles mais qui ne peuvent pas car aucune Sage-Femme près de chez elles ne veut prendre le risque d’être radiée.

3- L’accouchement à domicile apparaît dans les compétences de la Sage-Femme. L’acte est côté par la Sécurité Sociale. Le Code de la Santé Publique encadre la pratique, tout ce qu’il manque c’est un contrat d’assurance correspondant aux risques de l’Accouchement à Domicile.

4- Une grande partie des personnes souhaitant un AAD fait ce choix après un premier accouchement traumatique (déclenchement, hypermédicalisation, dépersonnalisation de l’accouchement, césarienne). Leur ôter la chance d’avoir un AAD qu’ils pourront contrôler au maximum les expose à vivre la grossesse dans le stress de revivre l’accouchement traumatique.

5- Un des arguments principaux pour ne pas assurer les Sages-Femmes AAD, c’est le manque de protocoles dans l’accouchement. L’AAD respectant la physiologie de l’accouchement et le rythme de la parturiente, chaque accouchement est unique et ne permet pas une protocolisation de l’acte. Si nous acceptons cet argument, nous ne pourrons plus rien faire le jour où les assureurs choisiront de ne plus assurer les plateaux techniques où une certaine liberté d’accouchement existe encore. Nous ne retrouverons plus qu’avec des maternités où le personnel agit par automatisme, respectant le protocole à la lettre et oubliant totalement les caractéristiques uniques de chaque patient.

6- Des dizaines de Sages-Femmes se battent depuis des années pour permettre à des couples de réaliser leurs rêves, il serait injuste d’oublier les risques qu’elles ont pris pour faire respecter nos droits à un accouchement physiologique dans des conditions optimales.

Je pourrais vous citer bien d’autres raisons, mais je pense que vous avez saisi l’essentiel.
Il est indispensable de défendre notre droit de choisir, quelque soit le choix que l’on fait.

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s